Edito

Lors de cette année 2017, plusieurs collègues, personnalités du monde de la recherche en éducation, nous ont quittés.

Des hommages leur sont rendus ici : René Barbier, André de Peretti, Jean-Claude Filloux.

Congrès

Le congrès AFIRSE 2015 a eu lieu à Lecce (Italie) à l'Université de Salento, 

du jeudi 21 mai au samedi 23 mai 2015

Il a eu pour thème : "Cultures et éducation - Recherches utopies et projets".

Télécharger le programme détaillé et les informations complémentaires

C'est avec une profonde tristesse que nous apprenons le décès de René Barbier. 

"René Barbier est décédé à l'âge de 78 ans lundi 18 Septembre. La cérémonie a lieu au Crématorium du Cimetière du Père Lachaise M° Gambetta Jeudi 21 Septembre 2017 à 13h30 avec une rose rouge. 

Deux qualificatifs peuvent ici le caractériser :  professeur à Paris8 et « intellectuel transversal ». 

Enfant parisien du cœur du 20ième de Paris où il a toujours vécu, il est issu d'une famille  attachée à ses valeurs ouvrières. Après des études en Droit et sciences sociales du travail à Paris1 il abandonne son doctorat (avec M.David) pour être un des premiers étudiants à s'inscrire au Centre Expérimental de Vincennes futur Paris8 en 1969. Il reprend depuis le départ un cursus de sociologie et devient chargé de cours en Sciences de l'éducation dès 1974. Sa thèse de sociologie sous la direction de JC Passeron en 1976 est publiée La recherche-action dans l'institution éducative. C'est la première thèse qui croise recherche action et éducation.  Dès 1970 Assistant, Maître Assistant, Maître de conférence à l'IUT de Saint-Denis il est toutefois très investi à Paris8. C'est lui qui reprend, à la suite de J.Ardoino, le plus vieux diplôme encore en activité de la Formation permanente de Paris8, le si spécifique DUFA nationalement connu. Au delà du croisement interdisciplinaire Sociologie Sciences de l'éducation, il pratique la poésie comme auteur, s'initie aux philosophies orientales (notamment Krishnamurti), et développe une approche des fondements de l'éducation articulée à une forme de spiritualité laïque qu'il croise avec des approches novatrices (Analyse institutionnelle, recherche-action existentielle, pratiques du journal, des histoires de vie, approches transculturelles. ...). Son HDR en 1992 (Garant J.Ardoino) produira l'ouvrage majeur L'Approche Transversale. L'écoute sensible en Sciences humaines en 1997 chez Anthropos. 

 

MCF puis Professeur à Paris8 à partir de 1993 il mène à terme près d'une vingtaine de thèses dont deux primées, il prend la responsabilité du département des Sciences de l'éducation. C'est à ce titre qu'il crée en 2000 les premiers cours en lignes avec Sunmi Kim et Christian Verrier. Ils jouent un rôle fondateur dans la création d'un parcours complet Licence Master de Sciences de l'éducation en enseignement à distance avec une pédagogie de l'éducation spécifique. Le plaisir d'enseigner en ligne à l'Université. Implication et pédagogie. De Boeck 2008. Il investit beaucoup dans la publication en ligne et anime le Journal des chercheurs. Il travaille aussi la question écologique à travers des groupes de recherches notamment avec Gaston Pineau qui donneront plusieurs ouvrages collectifs. Il est décoré des Palmes académiques en 2006. Ses travaux ont une audience internationale notamment au Brésil par des traductions. Il développe aussi des coopérations avec la Chine. 

Après sa «retraite » en 2007 il devient principal conseiller scientifique du Centre d'innovation et de recherche en pédagogie de Paris (Cirpp) avec François Fourcade dans le réseau des chambres de commerce de Paris et à l'ESCP. Il intervient dans le domaine de la formation des managers. Un de ses derniers ouvrages en co-auteur Pour en finir avec le management efficace. Pearson 2015. 

Plus globalement il est développe une conception de l'éducation transversale, mytho-poétique et emprunte de sagesse sous différentes formes et différentes cultures. Plus récemment il s'attache à penser l'éducation à partir de son expérience de grand-père. (dernier ouvrage avec Christian Verrier). 

 

Outre son œuvre, son influence sur de nombreux étudiants depuis plus de 45 ans c'est pour beaucoup la perte d'un ami chaleureux et convivial, d'une figure de Paris8 et d'ailleurs."

Jean-Louis Legrand