Edito

C'est avec une profonde tristesse que nous apprenons le décès d'André de Peretti.

Grande figure de la pensée et de l'action en éducation comme en formation, polytechnicien, psychosociologue, pédagogue, poète, dramaturge, André de Peretti fut un défenseur engagé de l'École de la République et de ses enseignants.

Pour ceux qui ont eu la chance de le côtoyer, son humanisme joyeux et exigeant rendait chaque instant précieux. Ses travaux pour une lecture complexe, jamais dogmatique, du monde humain, nous maintiendront encore longtemps éveillés.

Frédérique Lerbet-Sereni et Patrick Boumard, Présidents de l'AFIRSE

Congrès

Le congrès AFIRSE 2015 a eu lieu à Lecce (Italie) à l'Université de Salento, 

du jeudi 21 mai au samedi 23 mai 2015

Il a eu pour thème : "Cultures et éducation - Recherches utopies et projets".

Télécharger le programme détaillé et les informations complémentaires

VIIe Congrès de l’AFIRSE - Lecce, 21-22-23 mai 2015

en collaboration avec le Centre d’Études  « Approche qualitative en ethnographie » de l’Université du Salento

 

CULTURES ET EDUCATION - RECHERCHES, UTOPIES ET PROJETS

Prix de l’AFIRSE 2015

 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

L’éducation prépare l’avenir. La recherche aussi. Elles existent, produisent et se nourrissent à partir de cultures ; elles en naissent, les développent ou les tuent, les enrichissent ou les clochardisent. 
L’éducation, travail quotidien, est productrice de futur, à partir de relents du passé, qu’ils soient réfléchis ou non, acceptés ou non. Cette démarche est formalisée et formatée par l’enseignement qui cherche à faire avec une vision ou une prévision de l’avenir, des ouvertures à l’inconnu ou la vérification des possibles, la recherche, soit encore par la mise au point de démarches sagement pré-décrites de réalisations à mener à bien.

 

Y a-t-il concurrence ou complémentarité entre ces projections vers le futur que sont les projets, l’utopie ou la recherche ? Les deux premiers nourrissent-ils la dernière, leur permet-elle de s’exprimer et quelles relations ont-elles entre elles ? Chacun reste-t-il indépendant, dans des démarches préservées et imperméables ou se retrouvent-ils, et où ?